Les aides financières

La prime « Coup de pouce économies d’énergie »

Créé en 2017 pour aider les ménages modestes à financer la réalisation de travaux de rénovation énergétique, ce dispositif a évolué, en 2018, pour inclure le remplacement des chaudières peu performantes par des appareils de chauffage fonctionnant avec des énergies renouvelables.

Depuis 2019, cette prime peut être attribuée à tous les particuliers, pour la résidence principale, secondaire et la location.

Dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie, la Prime Conversion Chaudière vous apporte une aide exceptionnelle pour remplacer votre chaudière par un équipement performant (chaudièrebois, poêle à bois, chaudière gaz à très haute performance). Cette aide s’élève jusqu’à 4 000€ selon votre niveau de revenus !

Eco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) consiste en un prêt traditionnel, sans conditions de ressources, à contracter dans une banque dont les intérêts sont pris en charge par l’état.

Qu’est-ce qu’un éco-PTZ ?

Il a vu le jour lors du Grenelle de l’environnement et a pour but d’encourager les ménages à réaliser des travaux d’économie d’énergie.
La condition sine qua non pour en bénéficier est d’être propriétaire d’une maison ou d’un appartement faisant office d’habitation principale construit depuis plus de 2 ans (avant le 01/07/2019 la condition était que l’habitation principale soit construite avant 1990). Si c’est le cas, pour bénéficier de ce prêt.

Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique 2019

Chauffage ou eau chaude sanitaire en métropole

 

Aides Habiter Mieux de l’ANAH

L’ANAH aide les ménages les plus modestes à économiser sur leur facture énergétique.

L’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) est un organisme public qui a pour mission de soutenir la politique de logement du parc immobilier ancien proposer sous certaines conditions des aides financières aux propriétaires occupants, bailleurs et syndicats de copropriétaires.

Le programme Habiter Mieux de l’Anah, ce sont des aides financières et du conseil pour réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Cette aide est valable pour les résidences principales âgées de plus de 15 ans. Pour pouvoir demander une aide à l’ANAH, les travaux doivent être réalisés par un professionnel. Il n’y a pas de montant minimum de travaux pour les particuliers aux ressources « très modestes ». Pour les autres, le montant minimum des travaux doit être de 1 500€. Par contre, le logement ne doit pas avoir bénéficié d’un éco-prêt à taux zéro ou d’une autre aide de l’Etat dans les 5 années précédant la demande de subvention. Par contre, au moment de cette demande, il est possible de cumuler les aides de l’ANAH avec un éco-prêt sous certaines conditions.

Selon les travaux réalisés, 2 offres sont proposées : Habiter Mieux Sérénité et Habiter Mieux Agilité.

Habiter Mieux Agilité est une aide accordée si vous réalisez l’un des trois types de travaux suivants dans votre maison : changement de chaudière ou de mode de chauffage, isolation des murs, isolation des combles. Si vos revenus sont situés dans la catégorie « ressources très modestes », le montant s’élève à 50% du montant HT des travaux (dans la limite de 10 000 € maximum). Si vos revenus sont situés dans la catégorie « ressources modestes », le montant est de 35% (7 000 € maximum).

Habiter Mieux Sérénité est accordée pour un ensemble de travaux capables d’apporter un gain énergétique d’au moins 25%. Si vos revenus sont situés dans la catégorie « ressources très modestes », le montant est de 50% du montant HT des travaux (10 000 € maximum), auquel s’ajoute la prime Habiter Mieux, soit 10% du montant HT des travaux (2 000 € maximum). Si vos revenus sont situés dans la catégorie « ressources modestes », le montant est de 35% (7 000 € maximum), auquel s’ajoute également la prime Habiter Mieux, soit 10% du montant HT des travaux (1 600 € maximum).